Association MLM

Présentation de Bayangam au Cameroun

Présentation du domaine à investir

L’appellation « BAYANGAM » est dérivée de « POYOGAM » qui signifie littéralement : ceux qui ont vu les sauterelles.

C’est ce nom qui devient BAYANGAM au contact des européens.

Histoire de la dynastie BAYANGAM. 

Au début du 16e siècle, deux frères jumeaux KAMMOGNE et FOHOM dit FOHOMTCHUENG quittèrent la chefferie BANGAM pour une partie de chasse au cours de laquelle ils s’installèrent respectivement à BAHAM et à BAYANGAM. Le frère cadet KANMEGNE fonda la chefferie BAHOUAN.

Le vaillant FOHOMTCHUENG, venu de BAGAM avec ses huit grands notables fonda la chefferie BAYANGAM avec pour chef-lieu DEMSI (TCHALA) KAFOUONGUE, ce chef-lieu sera transféré, plus tard, à HIALA par sa majesté KOM MATA, 8ème chef de la dynastie.

La dynastie BAYANGAM compte 13 chefs.

L’actuel chef POUAKAM II, le 13ème de la dynastie, est au trône depuis le 5 avril 2002.

La tradition orale nous apprend que, depuis sa création, les chefs suivants ont régné sur BAYANGAM. 

Chefs (feu) :

  1. FOHOM TCHUENG (début 16ème siècle),
  2. TEINTSEDO’O,
  3. TCHUENDJO,
  4. DJOUM,
  5. TCHAG,
  6. TCHAGNE II,
  7. TCHAGNE III,
  8. KOMATA,
  9. TCHUENTE,
  10. KOM MALEU (1884-1913),
  11. KOMWAINDJO ( 1913-1964),
  12. POUOKAM CHRISTOPHE (1964-2001).

Situation et aspect physique de la ville de BAYANGAM

Située dans la province de l’ouest, département du KOUNG-KHI, de DOUALA à BAYANGAM : 320 km, de BAFOUSSAM à BAYANGAM : 25 km.

Sa superficie est de 49 km2 pour une population estimée pour près de 20.000 habitants, soit 408 habitants au km2 .

BAYANGAM présente trois types de paysages :

  1. à l’ouest : une zone montagneuse dont la plus haute altitude est de 1.911 m,
  2. au centre : une zone escarpée,
  3. au nord-est : une zone de plateaux assez fertile. C’est la plus cultivée dont l’altitude la plus basse est de 1.450 m.

La morphologie générale présente un découpage dans lequel BAYANGAM a des sols tantôt rocailleux et ses argilo-sableux au hauteur, des sols limoneux en plateau, enfin des sols hydromorphes dans les vallées d’où l’infiltration profonde des eaux, justifiant le tarissement des rares sources pendant la saison sèche.

Climat

BAYANGAM est située dans l’aire de transition entre la zone équatoriale et la zone tropicale, d’où l’existence de quatre saisons, deux saisons sèches et deux saisons pluvieuses variant comme suit :

  • 16 mars au 30 juin : petite saison de pluie,
  • 1er juillet au 15 août : petite saison sèche,
  • 16 août au 15 novembre : grande saison de pluie,
  • 16 novembre au 15 mars : grande saison sèche.

Infrastructures éducatives

STATISTIQUES 2000-2001

ÉTABLISSEMENTS PUBLICS
DésignationNombre d’élèves
2 écoles maternelles34
4 écoles primaires1.223
C.E.S. de KASSAP240
Lycée de BAYANGAM827

et

ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS
DésignationNombre d’élèves
3 écoles catholiques498
1 école protestante CEBEC179

Infrastructures sanitaires

  • 2 centres de santé,
  • 1 dispensaire « ADLUCEM »

Infrastructures administratives

  • 1 sous-préfecture,
  • 1 mairie,
  • 1 chefferie.